Comment obtenir plus facilement ce que vous souhaitez

comment obtenir facilement ce que vous voulez

Comment obtenir plus facilement ce que vous souhaitez

On entend souvent dire qu’un des piliers dans la construction de relations harmonieuses est une bonne communication. Il y a bien entendu tout un tas de concepts derrière ce terme fourre-tout, et je voudrais à travers cet article, revenir sur une compétence qui me semble fondamentale et pourtant très peu répandue : la capacité à exprimer nos besoins.

Que ce soit dans les relations professionnelles, amicales ou amoureuses, une grande partie des conflits disparaitrait, si chacun apprenait à communiquer clairement et sainement ses besoins.

Souvent, je reçois des clients enfermés dans des relations conflictuelles qui semblent inextricables. Après m’avoir raconté ce qui leur semble être le problème, donné quelques exemples vécus, ils me font part de leurs besoins, et de leur frustration face à l’incompréhension de la personne en face. Et quand naïvement je leur demande si ils ont déjà fait part à l’autre de leur ressenti de manière aussi claire, la réponse est toujours la même : bin non ! (généralement accompagné d’un air étonné)

Mais pourquoi alors nous n’exprimons pas nos besoins ?

Prenez un moment pour vous rappeler d’un de vos tout premier cours de CP. A l’époque, l’instituteur avait attiré votre attention en vous expliquant que la leçon du jour était d’une importance capitale et qu’elle allait vous être utile jusqu’à la fin de votre vie. Pendant toute une après midi, il vous avait appris à identifier vos besoins et à les exprimer à vos copains de classe. Il vous avait également montré comment accueillir les besoins de vos camarades lorsque ceux ci se donnent la peine de les partager. Vous vous rappelez de ce cours n’est ce pas ? Non ! Tout simplement parce que ce cours n’a jamais eu lieu. Et qu’à aucun moment de votre vie, personne ne vous a enseigné ces compétences essentielles. Les plus chanceux d’entre vous, auront par mimétisme de leur entourage ou par un travail sur eux, appris à développer ces compétences. Mais pour les autres…

CES FREINS QUI NOUS EMPÊCHENT D’EXPRIMER NOS BESOINS

1) La prise de conscience

Nombreux sont ceux qui se retrouvent à l’age adulte déconnectés de leurs besoins. Il peut y avoir plusieurs causes à cela, les plus fréquentes étant :

– une éducation axée sur le devoir.
Ex : Jacques a été élevé dans une famille qui portait de fortes attentes sur lui. Il s’est engagé dans un voie qui même si elle ne lui convient pas, lui permet d’être accepté par son entourage. Quelques années plus tard, un burnout lui fait ouvrir les yeux et réaliser que cette voie n’était pas alignée sur ses aspirations et qu’il y a dépensé beaucoup d’énergie à essayer de se débattre.

– l’habitude.
Ex :Pendant des années Paul a pris l’habitude de pratiquer tel sport, de s’entourer de tels amis ou de fréquenter tel milieu… ses besoins ont changé, mais pris dans une forme de routine, il ne réalise pas que ses besoins ne sont aujourd’hui plus remplis.

– un manque de connaissance de ce qui nous épanouit.
Ex :Peu autonome, Aurélie a souvent suivi ses copains ou sa famille sans vraiment prendre le temps de se demander ce qui la rendait heureuse. Elle passe régulièrement d’une activité à une autre et y prend parfois même un peu de plaisir, mais jamais la satisfaction de sentir que cette activité la nourrit.

2) La peur de se dévoiler

J’enseigne la communication dans une école de commerce. Quand je demande à mes élèves en début d’année ce qu’ils pensent du fait de se livrer et d’exprimer leurs ressentis, la plupart d’entre eux me parlent de faiblesse, de fragilité. Pour eux, une personne forte ne doit pas montrer ce qu’elle ressent. Elle avance, un point c’est tout ! Nous vivons dans une société et une époque (un changement s’amorce) où on a tellement valorisé le fait d’avancer et de travailler dur, que beaucoup associent aujourd’hui authenticité et fragilité.

3) La peur d’être rejeté

Certaines personnes sont convaincues du fait que se livrer, oser être vulnérable, peut être une formidable manière de créer du lien et d’inviter l’autre à nous rejoindre. Pourtant, beaucoup vont encore hésiter à franchir le pas. Si je me mets à nu mais que l’autre rejette ma demande ou la juge…

4) une croyance très répandue : si je comptais pour toi, tu saurais

Généralement, nous attribuons moins de valeur à un service rendu lorsque la personne s’est exécutée à notre demande, plutôt que de manière spontanée.

J’ai assisté à une scène amusante l’autre fois chez des amis. Un des invités écrit pour savoir ce qu’il peut amener. Les hôtes de la soirée répondent qu’ils ont déjà tout, et que sa bonne humeur suffira. Bien évidemment, ça n’a pas loupé… Après avoir été plutôt distant avec lui toute la soirée, dès qu’il a été parti, les hôtes n’ont pu s’empêcher de commenter : « mais tu te rends compte, il a osé venir les mains vides ! »

POURQUOI EXPRIMER VOS BESOINS

1) Les gens ne lisent pas dans vos pensées

Même avec toute la bonne volonté du monde et en vous connaissant bien, les gens ne peuvent pas toujours savoir ce qui se passe dans votre tête. Chaque personne a un fonctionnement différent et le vôtre n’est pas forcément le plus intuitif. Si vous n’aiguillez pas les autres, ne vous étonnez pas des incompréhensions et autres frustrations. Il arrive même parfois que certains brouillent les pistes en envoyant des messages contradictoires. Cette stratégie est sans doute excellente pour les jeux de piste, un peu moins pour des relations saines.

2) Vos besoins vous appartiennent

Au risque d’enfoncer le clou et de vous bousculer un peu, j’ajouterais que vos besoins sont de votre responsabilité. C’est donc à vous de vous en occuper. Et si vous souhaitez qu’une personne vous donne un coup de main, aidez la, donnez lui le mode d’emploi.

3) Posez vos limites

Exprimer ses besoins c’est aussi être capable de définir et de marquer vos limites. Là encore, les zones de tolérances sont très variables d’une personne à l’autre. Peut être ne tolérez vous pas le moindre retard alors que vous n’accordez que peu d’importance à la tenue vestimentaire de vos collaborateur. Pour votre collègue, ce sera l’inverse. Malheureusement, chacun d’entre nous a tendance à penser que les autres fonctionnent comme lui. Et quelques fois ça finit par exploser. Un des protagonistes n’a pas fait part de ce qui le dérangeait, a accumulé les frustrations, jusqu’au jour où il finit par exploser.

La meilleure façon de faire en sorte qu’une personne respecte ce qui est important à vos yeux, c’est de le lui communiquer.

4) Exprimer vos préférences

Dans un avion, les 2 pilotes doivent pour des raisons de sécurité (éviter le risque d’une double intoxication alimentaire) manger des plats différents. Quand l’hôtesse amène les plateaux, elle leur demande donc qui veut manger quoi, généralement viande ou poisson. La réponse la plus répandue, dictée par une pseudo courtoisie est : « ça m’est égal, prends ce que tu veux ». Le plus amusant dans l’histoire est que ce genre de réponse fait régulièrement deux malheureux. Bien sur, je n’encourage personne à imposer ses préférences, mais simplement à les exprimer. Dans le meilleur des cas, tout le monde sera content. Au pire, une fois les préférences émises, vous pourrez toujours négocier ! 😉

4) Valoriser vos points de vue

Exprimer vos besoins, vos envies et vos préférences, est une prise de risque. Cela démontre une bonne connaissance de vous même, du courage et une capacité à communiquer efficacement.

En vous y attelant, vous remarquerez que petit à petit, les gens autour de vous vont prendre conscience que vous êtes une personne authentique, vraie et donc sur laquelle ils peuvent compter. Vos opinions seront valorisées et vos limites respectées.

COMMENT EXPRIMER VOS BESOINS

Étonnement, cette section sera la plus courte. Je suis persuadé (ce qui ne veut pas dire que j’y parviens toujours) que la meilleure façon de procéder et d’être : direct, clair et le plus,simple possible. Prenez également soin de commencez par « JE », vous éviterez ainsi d’accuser votre interlocuteur.

Tu es tout le temps fourré sur ton téléphone > J’aimerais que l’on passe plus de temps ensemble

Tu es sans arrêt en train de t’agiter dans tous les sens > J’ai besoin de calme en ce moment, est ce qu’on pourrait prendre le temps de se poser ce weekend ?

Tu m’attaques à chaque réunion > J’ai besoin de sentir ton soutien quand on fait face aux investisseurs.

En guise de conclusion, j’aimerais vous inviter à vous demander quelles sont les trois personnes avec qui vous gagneriez à exprimer plus clairement vos besoins. Prenez le temps d’y réfléchir, et lancez vous !

3 Commentaires
  • Caro
    Posté à 18:25h, 14 février Répondre

    Merci!!!
    Ca fait toujours du bien une petite piqûre de rappel! 😉

  • Lilas
    Posté à 18:07h, 22 février Répondre

    Article très juste, très inspirant dont je vais m’imprégner pour appliquer les judicieux conseils et remarques dans mon quotidien.
    Merci beaucoup !

  • Fred Salmon
    Posté à 11:56h, 25 février Répondre

    Ça semble tellement évident. 😉
    Allez, j’essaie !
    Merci Mathieu..

Poster un commentaire