5 étapes pour atteindre vos objectifs . N°1 Sachez dès le départ où vous allez

5 étapes pour atteindre vos objectifs . N°1 Sachez dès le départ où vous allez

 

“Que l’on me donne six heures pour couper un arbre, j’en passerai quatre à préparer ma hache.”  Abraham Lincoln

Chaque jour je reçois en séance individuelle des personnes qui quels que soient leurs objectifs, se débattent avec beaucoup d’énergie pour obtenir de maigres résultats. Très souvent, elles ont à leur disposition toutes les ressources nécessaires pour réussir.

Ce qui leur fait défaut ? Un plan détaillé. Vous pouvez donner les meilleurs matériaux à un artisan, tant qu’il n’a pas un plan détaillé, impossible pour lui de réaliser la maison de vos rêves.

Concrétiser un projet ou atteindre ses objectifs est donc rarement le fruit du hasard. Les personnes qui rencontrent succès après succès ont une chose en commun : la capacité à planifier soigneusement leurs objectifs avant de se lancer à leur poursuite.

Cet article est le premier d’une série dans laquelle je vous donne la formule du succès en 5 étapes. Appliquez là et vous serez surpris des résultats.

 

ÉTAPE NUMÉRO 1 : SACHEZ DÈS LE DÉPART OU VOUS ALLEZ

 

“Il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va.”  Sénèque

Depuis notre plus tendre enfance, nous sommes conditionnés à obéir et à nous laisser guider.

A la maison, nos parents nous ont inculqué leurs valeurs et leurs propres schémas. A l’école, les professeurs nous ont indiqué ce que l’on devait apprendre et la manière dont on devait l’apprendre. Lorsque vous pratiquez un sport, votre entraîneur dirigent les séances et si vous jouez d’un instrument de musique, vos professeurs s’en chargent.

Lorsque vous suivez ces directives vous êtes récompensé, mais lorsque vous vous en éloignez…

Si cette méthode a énormément d’avantages et permet notamment de poser les bases de la vie en société, elle empêche le développement d’une compétence essentielle au monde adulte : la capacité à choisir l’orientation que l’on souhaite donner à sa vie.

Et ce n’est pas étonnant si la plupart des gens que je coache ne savent pas répondre à ma première question (et c’est sans la doute la plus importante) : qu’est-ce que vous voulez vraiment ?  

Bien sûr j’obtiens toujours une réponse, mais la plupart du temps, ils tombent dans un des pièges suivants : ils me disent ce qu’ils ne veulent pas, ou alors donnent une réponse trop vague pour qu’elle ait vraiment du sens.

 

Erreur n°1 : passer votre temps à lister tout ce dont vous ne voulez pas ou plus

Imaginez que votre cerveau soit un garçon de café à votre service, dont le seul souhait est de vous apporter ce que vous désirez. Il se dirige vers vous avec un grand sourire et beaucoup d’attention, et vous demande ce qui vous ferait plaisir. Là, à sa grande surprise, vous lui dites que vous ne souhaitez ni du bœuf, ni des pâtes. Que va-t-il vous amener ? Du poisson ? Des légumes ? une crêpe au nutella ?

Dans la vie de tous les jours, c’est exactement la même chose. On ne peut pas deviner à votre place ce que vous voulez vraiment. Alors arrêtez de dire que vous ne voulez plus tel type de relation, que tel environnement de travail ne vous convient pas, que vous ne voulez plus être stressé ou ne plus être incapable de vous positionner face à un collègue.

La liste des choses que vous ne voulez pas est infinie, et ne pas en prendre conscience revient à laisser votre cerveau (qui finira par en avoir marre) aux mains des professionnels du marketing, qui eux soyez en sûrs, ont une idée très précise de ce qui est ”bon” vous. 😉

Alors changez votre angle d’attaque, et remplacez vos “je ne veux pas”, par des “je veux” ou encore mieux “je choisis de”.

“Je ne veux plus stresser en public” devient “je choisi de développer mes compétences de prise de parole en public”.

D’ailleurs, n’avez-vous jamais remarqué qu’essayer d’éviter quelque chose de désagréable est l’un des moyens les plus sûrs de l’obtenir ?

Vous en doutez ? Essayez donc de prendre un virage en ne regardant que le fossé ! (c’est une image, ne le faites pas !! 😉

 

Erreur n° 2 : être trop vague

La grande majorité des gens ont des objectifs si vagues que c’est comme s’ils n’en avaient pas du tout.

Je ne compte même plus le nombre de fois où un client m’a dit qu’il venait me voir pour avoir plus confiance en lui. Plus confiance ? Combien ? Si je vous donne 1 % de confiance en plus, ça vous convient ? Confiance dans quoi ?  Votre capacité à faire vos lacets ? 😉

Imaginez maintenant que votre cerveau est un GPS. Si vous lui rentrez comme destination “France”, où va-t-il vous conduire ? A Paris, Brest, Marseille ou Narbonne ? Si vous lui précisez la ville, il sera déjà beaucoup plus facile pour lui de vous rapprocher de votre destination. Mais si vous insérez « 13 rue du Prado, Marseille », vos chances d’arriver à la bonne adresse sont presque garanties.

Nous avons souvent l’impression de faire deux pas en avant et trois en arrière dans la poursuite de nos objectifs. Ces problèmes sont la plupart du temps le fruit d’un manque de clarté.

Précisez vos objectifs !

Pour ceux qui veulent poursuivre tout de suite, vous pouvez dès maintenant plonger dans l’étape N°2 : explorez vos (vraies) motivations.

 

2 Commentaires
  • François D
    Posté à 23:01h, 23 mars Répondre

    Ce post m’a été très utile, ça fait 2-3 jours que je reformule souvent ce que j’ai envie de faire par “je choisis” et ça m’aide beaucoup 🙂 Merci !

    • Mathieu Soriano
      Posté à 00:03h, 24 mars Répondre

      Avec plaisir Francois ! J’espère que les étapes suivantes vous accompagneront dans la poursuite de vos objectifs.

Poster un commentaire